pic 50

L’Analyse des Statistiques de l'Estonie sur la Mobilité dans le contexte de la COVID-19 : Mesurer la mobilité humaine dans le cadre des mesures de distanciation sociale en collaborant avec les fournisseurs de réseaux mobiles lors d’une situation d’urgence

Key information
Country/ies
Region/s
Data sources

Résumé

L’analyse des Statistiques de l'Estonie sur la mobilité dans le contexte de la COVID-19 a pour objectif de suivre l’efficacité et le respect des restrictions à la mobilité mandatées dans le pays par le gouvernement. Elle s’appuie sur des données anonymes et agrégées provenant des téléphones mobiles fournies par les exploitants de réseau mobile estoniens et recueillies quotidiennement pour évaluer dans quelle mesure la société a respecté les mesures et si les Estoniens sont restés à proximité de chez eux. Ce projet se poursuivra jusqu’à la fin de la situation d’urgence en Estonie, après quoi toutes les données recueillies seront supprimées.

Résultats

Ce projet a révélé un certain nombre d’éléments pertinents sur la façon dont la société estonienne a réagi aux mesures mises en œuvre pour « aplatir la courbe » des cas de COVID-19. Par exemple, elle a montré que les personnes vivant en Estonie sont restées dans leur lieu principal – par exemple, leur domicile – pendant 20 heures par jour en moyenne, et qu’elles ont réduit la distance parcourue quotidiennement de 27,5 km à 17,6 km, en moyenne. L’analyse a également révélé qu’aucune des restrictions supplémentaires mises en œuvre après les premières semaines de la situation d’urgence n’avait eu d’incidence évidente sur la mobilité humaine en Estonie. Dans l’ensemble, ce projet a démontré que les données de téléphonie mobile peuvent aider à mesurer la mobilité humaine de manière précise et rapide, permettant ainsi aux instituts de recherche et aux institutions gouvernementales d’avoir un aperçu des tendances en matière de circulation de la population aux niveaux local et national. Il est également possible de reproduire cette approche avec des données d’autres contextes, en particulier lorsque le taux d’utilisation des téléphones mobiles est élevé et que les données issues des recensements et des enquêtes, trop rares et insuffisantes, ne permettent pas d’atteindre des objectifs particuliers en matière de recherche et d’élaboration de politiques. 

Image: © Les Statistiaues de l'Estonie

Last modified
13 Octobre 2021