pic 48

Le Projet de Surveillance de la Mobilité dans le contexte de la COVID-19 : Utilisation des données de localisation des téléphones portables pour mesurer les effets du confinement sur la mobilité humaine en Italie

Key information
Country/ies
Region/s
Data sources

Résumé

Le projet de surveillance de la mobilité dans le contexte de la COVID-19 a démontré en temps quasi réel comment les politiques de confinement ont affecté les comportements en matière de mobilité humaine en Italie, en s’appuyant sur les données de localisation agrégées des téléphones portables. Pendant la période du 18 février au 10 mars, le projet a montré les fluctuations du volume de trafic entre les provinces du pays, la distance moyenne parcourue par les utilisateurs ainsi que les chevauchements de personnes présentes dans les lieux publics. Les données sont collectées auprès d’utilisateurs anonymes qui ont opté pour le cadre de confidentialité conforme au règlement général sur la protection des données. 

Résultats

Ce projet a révélé une diminution significative de la circulation entre les provinces et de la mobilité individuelle en Italie lorsque les restrictions politiques ont pris effet. Par exemple, la moyenne générale des mouvements entre les provinces a diminué de 50 % au cours de la période d’observation. Le 10 mars, près de 50 % de la population italienne n’a pas quitté son domicile, tandis que dans les provinces de Lodi, Piacenza, Fermo et Vercelli, cette proportion était de 100 %. Dans l’ensemble, ce projet souligne comment les données de localisation obtenues à partir de téléphones portables peuvent fournir des informations précieuses, en temps quasi réel, sur la mobilité humaine, en particulier sur les effets des politiques d’intervention en cas de catastrophe.

(Photo: Fondation ISI )

Last modified
13 Octobre 2021